fbpx
Sélectionner une page

JUSTINE MAUVIN

SURFEUSE & CHANTEUSE

“Le surf, c’est avant tout mon rapport à l’élément, à l’eau. Et comment il m’a permis de voyager, d’aller à la rencontre d’autres cultures, des gens. Ce qui m’anime dans la vie, c’est d’aller à la rencontre de l’autre et d’expérimenter un maximum de choses. Mes parents ont toujours voyagé et m’ont fait voyager. Et après, La Réunion, d’où je viens, est une île de mélanges, on vient tous d’ailleurs. C’est devenu quelque chose de vital. Ça me rapproche d’une liberté qui est cruciale à mes yeux. Il ne s’agit pas de simplement bouger mais d’aller voir, ce sont comme des pulsions… Je serai ravie de faire de ma vie un grand voyage…” dit Justine Mauvin, en préambule.

Elle a 24 ans, sa vie consiste à suivre les vagues du monde, qu’elles soient liquides ou à l’âme. Il peut lui arriver de partir à la chasse aux crocodiles en pirogues avec une tribu en Papouasie. Elle n’est pas une touriste. Rien à voir. Elle enlace le monde plus qu’elle ne le visite. Aux cartes postales qui ne disent rien, elle privilégie l’instant présent, cette communion non négociable avec la terre et ceux qui l’habitent. Le réel avant les souvenirs. Maintenant. Vice-championne d’Europe, double championne de France et troisième mondiale de surf, Justine Mauvin préfère pourtant aux simples trophées, le plaisir, l’instinct. La forme de l’eau… Et la musique. Elle découvre le surf à l’âge de neuf ans. Le piano, puis la guitare, suivent de près. C’est son père qui l’initie, qui lui apprend ses premiers accords. C’est une évidence pour la petite fille. Elle écrira des chansons. La mélodie, les sonorités, ce sont les premières choses qui lui viennent, avant tout le reste. Elle a l’écriture libre, presque automatique. Les mots s’imposent après, quand les notes ont déjà tracé un chemin. Anglais et Créole. Les deux langues qu’elle a choisies pour raconter. Pour respirer encore plus fort. Ambassadrice de la Water Family, elle s’engage dans préservation de l’eau sur le territoire français.